Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 02:24

 Le mois de mars a débuté par une semaine de vacances bien appréciée.

 

DSCF8234 

Le Cafi nous avait conviés à des activités hivernales au Centenial Park de Moncton. Garance avait choisi la promenade en traîneau, Mr Ramadou et nos 2 aînés se sont initiés au ski de fond, et moi, aux raquettes. De bons souvenirs, en bonne compagnie...

 

DSCF8236

 

Puis, nous sommes partis au Québec pour rendre visite à nos amis Chouchou et Loulou.

La Dir de Com prépare la relève et forme déjà notre petite Garance à l'emballage des oeuvres chocolatées de Maître Loulou

 

DSCF8242 

Pendant que nous nous offrons un petit plaisir local

 

DSCF8255

 

Nous avons terminé la semaine près de Québec City, rendu visite à d'autres amis, profité du soleil et magasiné.

 

Ici, les filles admirent le St Laurent

 

DSCF8262

     

Ci-dessous, le Château de Frontenac

DSCF8263

     

La place d'Youville

DSCF8279

 

DSCF8280

 

Une semaine bien remplie qui nous a permis d'initier les enfants au ski de descente. Quant à nous, anciens skieurs professionnels (ahaha, je joke, of course!!!), nous avons pu nous faire plaisir et retrouver nos réflexes de glisse. Quel plaisir!

 

Puis, retour à Moncton et retour à l'école et au travail pour tous!
Garance a célébré la semaine de la "Fierté Française" en arborant les couleurs de l'Acadie : Bleu, Blanc, Rouge et Jaune (oui oui, cherchez bien les petites barettes, dans ses cheveux!!!)

 

DSCF8298 

 Nous achevons également nos séances de patinage et, pour l'occasion, la mascotte des Aigles Bleus (l'équipe de Hockey de Moncton) est venue féliciter les jeunes patineurs pour leurs progrès 

DSCF8309

 

Le mois de mars s'achève...Allons vite préparer Pâques! 

 

Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 03:05

Il y a eu la Saint-Valentin, qui est, ici, la fête de l'amitié, et pas seulement la fête des amoureux. C'est encore l'occasion de régaler nos papilles :

 

DSCF8174

 Tartelette au citron et verrine de crème vanillée de Mme Ramadou

 

DSCF8167

3 coeurs en chocolat pour nos 3 petits coeurs Ramadou

 

 

Et pour éliminer ces douceurs, nous sommes retournés glisser au parc Centenaire

 

DSCF8193 

DSCF8185

 

DSCF8191

 

DSCF8216

 

DSCF8205

Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:00

Dimanche dernier, les enfants ont profité d'une séance d'initiation au patinage gratuite grâce au Magma.

Des joueurs de hockey sont venus leur prodiguer quelques conseils bien utiles. Du coup, ils y retourneront 2 dimanches de plus!

Garance a pris appui sur une chaise et ne l'a pas quittée. Vous auriez dû voir à quelle vitesse elle glissait! Elle qui rêve de faire de la "danse sur glace", elle veut vraiment progresser!!!

 

DSCF8230

 

DSCF8231

 

Et après l'effort, le réconfort! Coline a voulu préparer des îles flottantes :

 

DSCF8165

 

1er essai concluant, on en redemande!!!

Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 23:32

Non, je ne vais pas vous conter l'histoire du petit poisson Némo, mais plutôt vous montrer quelques photos prises pendant et après le passage de la tempête Némo qui nous est arrivée des Etats-Unis.

 

Pendant :

 

DSCF8124

 

DSCF8127

 

Après :

 

DSCF8139

 

On ouvre la porte du garage

 

DSCF8140

 On s'arme de courage...

 

DSCF8141

Garance emploie les grands moyens

 

DSCF8148

 Coline essaie de s'échapper

 

 

DSCF8144 

DSCF8145

 

Et tout le monde met la main à la pâte..euh, à la pelle  

 

DSCF8146

Mais comment atteindre la porte de la maison???

 

DSCF8149

 

Et après une bonne heure de pelletage, le driveway est dégagé

 

DSCF8157

 

Heureusement, avant d'aller pelleter, on avait pris des forces  

 DSCF8134

 

Et après, on on en a repris avec une brioche aux pralines d'Auvergne

 

DSCF8158

 

Alors on pense à nos amis d'Auvergne...

 

Repost 0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 22:44

Cela faisait un moment que  Mr Ramadou nous disait de venir voir l'océan enneigé et pris par les glaces à Shédiac. Les chutes de neige et les températures polaires avaient emprisonné la mer, mais la courte acalmie glaciale avait permis à la neige de fondre.

Cependant, samedi dernier, après le cours de danse de Garance, nous avons bravé le froid, et avons découvert de magnifiques paysages :

 

 

DSCF8071

 

DSCF8072

 

DSCF8073

 

DSCF8074

 

DSCF8075

 

DSCF8076

 

DSCF8077

 

DSCF8078

 

DSCF8090

 

DSCF8092

 

 

Malheureusement, le vent glacial nous a pressés de regagner la voiture, tellement nous avions froid.

L'avantage, quand il fait froid, c'est que le ciel est d'un bleu profond, et le soleil, au rendez-vous!

 

Ce week end, nous resterons bien au chaud chez nous, car une belle tempête est annoncée. D'après Météomédia 'http://www.meteomedia.com/weather/canb0067), "La neige forte, les vents forts et la poudrerie donneront du blizzard au cours de la nuit et samedi(...)  On prévoit une accumulation totale de neige pouvant atteindre 40 centimètres sur ces régions d'ici samedi soir."

 

Autant vous dire que comme nous avons prévu le stock de DVD, livres, jeux de société, bons petits plats ; nous laisserons même nos pelles au repos!

 

Vivement dimanche qu'on profite de cette belle neige pour aller glisser! 

 

 

 

 

Repost 0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 00:00

Voici un article trouvé sur le figaro.fr qui présente le Nouveau-Brunswick, la province dans laquelle nous nous sommes installés.

 

Vous retrouverez l'intégralité de cet article là : link

 

Au nord-est du Canada, le Nouveau-Brunswick offre l'Océan, la forêt et la douceur d'antan. Un cocktail nature et une authenticité qu'une poignée de chefs cuisiniers revigorent avec délices.

C'est un pays bordé de baies, de barachois (fjords) et d'îles, un pays couvert à 90 % de forêts, un pays de 750 000 habitants, peuplé d'ours noirs, d'élans, de phoques, de baleines et de millions d'oiseaux migrateurs, un pays qui fixe le fugitif et réveille la mémoire. C'est le Nouveau-Brunswick ou New-Brunswick, puisque cette province maritime du Canada est la seule officiellement bilingue depuis 1969.

 

 

Le village historique acadien.
Le village historique acadien.Crédits photo : FRANCK PRIGNET/Franck Prignet

 

 

Au nord, dans la baie des Chaleurs, Caraquet aligne des maisons bardées de bois jaune paille, vert d'eau, bleu layette et laisse les Mustang, Corvette des années 50 et autres Harley-Davidson parader dans la rue principale. Sur les terrasses, des chaises berceuses (rocking-chairs); dans les salons, un poêle à bois... et comme un parfum de nostalgie aux accents de résine et d'iode. A l'Hôtel Paulin (1891) tenu depuis trois générations par la même famille, la chef Karen Mersereau parle inlassablement de cette péninsule au terroir si riche. «Il me suffit de marier nos plantes et nos champignons sauvages aux fruits de la mer. Les têtes de violon (pousses de fougères), les quenouilles, l'huître de la baie Saint-Simon, le crabe des neiges me donnent la couleur, la saveur et l'unicité! Et m'invitent à nous traiter, autrement dit à nous faire plaisir chaque jour différemment», glisse-t-elle en cuisine, où son second lui apporte des pleurotes au petit goût d'agrume, des marasmes des Oréades à la saveur d'amande amère, des chanterelles parfumées à l'estragon et déglacées à l'eau-de-vie d'abricot.

«Les saisons et les marées nous accrochent aux mailles de leurs filets et nous font vivre à la vitesse du présent», commente le mycologue. Dans la salle à manger, des tables et des chaises de bois blond, des nappes brodées, des photos noir et blanc ravivent la douceur d'antan. «Paysanne ou gastronomique, notre cuisine avec son côté «sans façon» reflète notre terre et notre histoire, souligne Marielle Cormier-Boudreau, professeur de littérature française et ethnologue. Une terre rossée par le vent et l'Océan, où les anciens cultivaient pommes de terre, navets, choux et blé d'Inde (maïs), écartaient les champignons par méconnaissance, utilisaient le homard comme engrais, rejetaient le crabe appelé araignée à la mer.» Ils se délectaient de lièvres, de cerfs de Virginie et d'orignals. Leur histoire est celle des Acadiens. Les descendants des Poitevins, Angevins, Bretons et Ecossais chassés de la Nouvelle-Ecosse, de l'Ile-du-Prince-Edouard et du Nouveau-Brunswick par le traité d'Utrecht de 1713. Déportés le long des côtes américaines lors du Grand Dérangement de 1755 ou condamnés à vivre clandestinement, ils furent par la suite dispersés dans leur ancienne Acadie. Là, les femmes préparaient le hareng, la morue, les pommes de terre et le lard salé. Pour le dessert, elles ramassaient les bleuets, les pommes de pré (canneberges), régalaient aussi de beignets ou d'entremets.

 

 

Un oeuf au caviar Ossetra.
Un oeuf au caviar Ossetra.Crédits photo : FRANCK PRIGNET/Franck Prignet

 

 

Les plus jeunes raffolent quant à eux de fricot (soupe de pommes de terre à la viande, au poisson ou aux fruits de mer) et de poutine à trou (chausson aux pommes et raisins secs). Ils se laissent tenter par la cuisine américaine, italienne ou mexicaine... sans jamais renier leur Acadie. Bercés par les vagues et guidés par l'étoile d'or accrochée au drapeau tricolore français. Sur la route qui longe 2 300 kilomètres de côtes, les villages anglophones succèdent aux francophones: Tabusintac, Tracadie-Sheila, Miramichi, Bouctouche, les ponts de bois charpentés comme des granges rappellent le temps où les garçons et les filles échangeaient leurs premiers baisers à l'abri des regards, tandis qu'à la veillée on jouait du violon, frappait du pied, claquait des cuillères en bois entre ses mains ou écoutait l'histoire du bateau fantôme surgissant des mers ténébreuses, et des contrebandiers assaillant, de nuit, les navires chargés de flacons prohibés. Au Village historique acadien, dans des maisons datant de 1770 à 1949, des hommes et des femmes recréent ce passé pour le plus grand bonheur des visiteurs. Face à l'Ile-du-Prince-Edouard, Shediac s'est autoproclamée capitale mondiale du homard. Pêcheur durant vingt-neuf ans, Ron Cormier embarque désormais les touristes dans le détroit de Northumberland.

Du crustacé, il connaît tout: «La grosse pince broyeuse; la fine, coupeuse, le corps plus large et bombé de la femelle, plus étroit du mâle.» Certaines carapaces sont colorées en bleu intense. «Cette couleur provient de l'astaxanthine, un pigment qui colore en orange, jaune, blanc ou bleu le homard de l'Atlantique vert olive ou bleu-vert. Résulte aussi d'une exposition à la lumière ou d'une alimentation particulière.» Quelle que soit la couleur du crustacé, Chris MacAdam, le chef de la maison Tait, l'accommode à la française sous influence asiatique. «L'essentiel pour moi est de préserver le goût des trésors du terroir et d'obtenir l'accord parfait entre mets et vins.» A sa carte, une chaudrée (soupe) aux crevettes tigrées géantes, un saumon de l'Atlantique infusé à l'orange et au gingembre... Dans sa cave, du pinot noir de Colombie-Britannique, l'Inniskilin, un vin de glace de la péninsule du Niagara, dans l'Ontario, et divers nectars qui lui ont valu, par deux fois, le prix Excellence du magazine Wine Spectator. Non loin, à la Pointe-du-Chêne, le coucher d'un soleil rouge dans une mer violacée attire les rêveurs et les amoureux. Les baigneurs, eux, plongent dans les eaux turquoise de la plage Parlee, les plus chaudes (23-24 °C) de tout le littoral au nord de la Virginie! Et les passionnés de faune et de flore pagayent vers le Parc national Kouchibouguac, ses phoques gris alanguis sur le sable.

 

 

La baie de Fundy.
La baie de Fundy.Crédits photo : FRANCK PRIGNET/Franck Prignet

 

 

Au bout de cette route qui respire le grand large, St. Andrews, une coquette station balnéaire. Ici, certains goûtent aux plaisirs du golf, des galeries d'artistes ou des escapades en mer à la recherche des baleines noires de l'Atlantique Nord. D'autres se fondent dans l'air vivifiant, le charme des lieux et les cottages comme le Kingsbrae Arms (1897). Ancienne propriété des Wheelock, armateurs de cargos sur le Yangzi Jiang, puis de James S. Oppe - aide de camp du duc et de la duchesse de Windsor -, ce délicieux hôtel offre une parenthèse idyllique. Entre un jardin d'herbes aromatiques, un potager bio et une salle à manger garnie de souvenirs de Chine, Guillaume Delaune, le jeune chef aux racines provençales, se laisse guider et émouvoir. «Je dois juste sublimer par une préparation parfaite et une touche personnelle des produits d'une extrême fraîcheur.» Proposer un oeuf au caviar Ossetra en coquille, une soupe de navets au sirop d'érable, un esturgeon à museau court fumé maison, un homard de la baie de Fundy aux pâtissons, des bleuets flambés au Frangelico... De ce «pays de côtes» si cher à Antonine Maillet - prix Goncourt 1979 -, il reste le souvenir d'une terre et d'une mer à déguster par petites bouchées.

 

Le carnet de voyage

Avant de partir

Tourisme et parcs Nouveau-Brunswick (www.tourismenouveaubrunswick.fr). Commission canadienne du tourisme (www.canada.travel).

 

Y aller

Air Canada (0.825.880.881; www.aircanada.com) assure un vol quotidien à destination de Bathurst, Moncton, Fredericton et Saint-Jean au Nouveau-Brunswick avec escale à Montréal ou à Toronto. A peine embarqués vous êtes déjà en terre canadienne! A partir de 919 € l'aller-retour Paris/Moncton en classe Economique et 2 613 € en classe Affaires, et 933 € l'aller-retour Paris/Bathurst en classe Economique et 2627 € en classe Affaires.

 

Hébergements

Hotel Paulin (00.1.506.727.9981; www.hotelpaulin.com) à Caraquet. L'hôtel de famille de Gérard Paulin, aubergiste francophone marié à Karen Mersereau, chef anglophone, offre l'exemple parfait de la province bilingue. Literie ultraconfort, salle à manger et salon ambiance XIXe siècle. A partir de 85 € la nuit pour deux personnes avec petit déjeuner.

 

 

L'Hotêl Tait.
L'Hotêl Tait.Crédits photo : FRANCK PRIGNET/Franck Prignet

 

 

Maison Tait (00.1.506.532.4233; www.maisontaithouse.com) à Shediac. Une demeure à l'allure victorienne construite en 1911 par les Tait, riches propriétaires terriens. Quelque cent ans plus tard, la maison garde un beau cachet, abrite 9 chambres et régale ses hôtes. 145 € la nuit pour deux personnes avec petit déjeuner.

Kingsbrae Arms (00.1.506.529.1897; www.kingsbrae.com) à St. Andrews. L'unique Relais & Châteaux du Nouveau-Brunswick. Un cottage aux 10 chambres douillettes, un salon écrin, une table délicieuse, une cave remarquable, des soins prodigués sur demande, et la très agréable impression, comme l'a écrit, MFK Fisher, critique gastronomique, d'entrer «dans une communion du corps et de l'esprit quand le pain est rompu et le vin bu». 660 € et 735 € le dîner, la nuitée et le petit déjeuner pour deux.

 

Découvertes

Village historique acadien (00.1.877.721.2200; www.vhanb.ca) à Caraquet. Un magnifique voyage dans les XVIIIe, XIXe et XXe siècles du Nouveau-Brunswick en compagnie d'hommes et de femmes qui l'ont vécu ou l'ont reçu en héritage. Leur souhait? Le partager au milieu des champs, dans un atelier, un bar, un magasin général, lors d'un déjeuner familial ou du souper-spectacle de l'hôtel Château-Albert, un établissement du XIXe siècle reconstitué. Pour tout apprendre de l'histoire, de la culture et de la joie de vivre des Acadiens!

Nord d'Est V (00.1.506.336.1880 ou 00.1.506.336.5358) à Shippagan. Sur le Nord d'Est V, son «homardier», Michel Boudreau embarque pour une pêche aux crabes des neiges, aux homards et aux maquereaux dans le golfe du Saint-Laurent. «Surveillez les fous de Bassan: ils plongent sur les poissons avec un appétit féroce!» Lorsque le temps s'éternise, le capitaine l'égaie avec musique et encouragements: «On est pêcheur, pas lâcheur! Il faut avoir la foi!»

Parc national Kouchibouguac (186, route 117 ; 00.1.506.876.2443; www.parcscanada.gc.ca/kouchibouguac). Pour le plaisir d'approcher, en canot, une colonie de phoques gris et de phoques communs, accompagné par un guide-interprète. Sans oublier le fragile pluvier siffleur, le balbuzard, le pygargue à tête blanche, la sterne pierregarin...

Croisières Shediac Bay (00.1.506.532.2175; www.lobstertales.ca) à Shediac. Sur l'Ambassador, Ron Cormier, sa femme et ses deux filles joignent l'utile à l'agréable autour du homard de l'Atlantique.

Fundy Tide Runners (00.1.506.529.4481; www.fundytiderunners.com) à St Andrews. A bord d'un Zodiac, David Welch propose une échappée vers les bancs de sable, les écueils et les eaux où se rassemblent les baleines, rorquals, marsouins, phoques, aigles royaux, macareux, guillemots... les beaux et rares spécimens d'une nature sauvage.

 

 

Les soirées au pub, un rite convivial.
Les soirées au pub, un rite convivial.Crédits photo : FRANCK PRIGNET/Franck Prignet

 

 

Notre coup de coeur

Dans «l'autre province du Canada», peut-être plus qu'ailleurs, «tout est dans la beauté, la paix et l'hospitalité», comme l'a maintes fois rappelé Mary Majka, grande figure de la sauvegarde des sites naturels locaux.

 

Le bémol

La trop courte saison touristique: certains musées ne sont ouverts, certaines activités ne sont proposées que de début mai à mi-octobre.

 

L'instant magique

Une aube à Hopewell Cape où la glace et l'Océan sculptent les rochers depuis 350 millions d'années; le souffle de l'une des 400 dernières baleines noires de l'Atlantique Nord; un bain dans les eaux turquoise de la plage Parlee; un souper au caviar à Kingsbrae Arms...

 

À lire

Fabuleuses Maritimes. Vivez la passion de l'Acadie, de Benoît Prieur, Guides de voyage Ulysse. La Cuisine traditionnelle en Acadie, de Marielle Cormier-Boudreau et Melvin Gallant, Editions d'Acadie.

Par Alice Brouard

 

 

Repost 0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 23:55

Semaine polaire, qu'ils avaient annoncé, à la météo...Et ben, ils ne se sont pas trompés!!! -38°C ressentis aujourd'hui avec le facteur éolien, autant dire que ça pique! J'avais entendu dire que les poils du nez gelaient...Je confirme! Et je n'ai pas particulièrement apprécié cette sensation!

Alors, comme il fait trop froid pour aller marcher ou patiner, ça bricole dur chez les Ramadous! Nous sommes partis acheter du bois, de la peinture... et des outils, of course!

 

  La salle familliale...Avant :

 

DSCF8028

 

La salle familiale...Pendant :

 

DSCF8030

 

 

La salle familiale...Après :

 

DSCF8036

 

Maintenant, on n'a plus qu'à profiter, bien au chaud dans notre family room!

Comme les températures sont supposées revenir à la normale à partir de mardi (-3°C ressentis -11°C), le lecteur DVD et Home Cinéma  vont tourner à donf!!!

Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 00:38

  Au Nouveau-Brunswick, quand l'un de nos enfants atteint l'âge de 16 ans, les parents te disent :

 

"Prépare tes clés de voiture!"

 

 DSCF7990

 

Alors ne traînons pas, filons à l'auto-école!

Repost 0
Published by Kakisse - dans Vie de famille
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 20:36

  On a beau être de l'autre côté de la flaque, on n'oublie pas pour autant les traditions françaises.

Prêts pour la galette??? Maison, of course!

 

 

 DSCF7963

 

DSCF7980 

  DSCF7974

Les filles préparent les couronnes...car nous avons pensé aux fèves mais  pas aux couronnes!

 

 DSCF7982

    Le roi a choisi sa reine, pardi!

Repost 0
Published by Kakisse - dans Vie de famille
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 19:48

Pour nous, 2013 a déjà commencé à régaler nos papilles !!!

 

photo 4

Le Saint-Nectaire fermier dont Romain rêvait tant à fini par arriver!!! Merci Tata Marie

Et oui, c'est tout bête, mais le fromage auvergnat manque à nos repas. Le brie, le bleu danois ou le cheddar n'arrivent pas à le remplacer...

 

 

DSCF7950-copie-1.JPG 

Le titre du journal La Montagne était bien choisi : "La qualité Vichy pour cadeau de Noël" Belle entrée en matière, hein?! (toujours aussi subtiles, les Sénéchous!!!)

 

DSCF7951

La surprise de nos amis : Pastilles de Vichy, Pralines d'Auvergne et Nougat de Montélimar. Et de jolies photos dédicacées réunissant les Sénéchous-Moulinous.

Merci pour toutes ces attentions qui nous touchent tant...

 

Difficile pour nous de vous renvoyer la balle car les frais d'expédition sont tellement élevés ici!!! (Il faut compter 80 dollars canadiens pour expédier un petit colis de 3 kg!!!)

Sachez que vous nous manquez au moins autant que nous vous manquons...

Mais nous saurons vous gâter aussi quand vous viendrez nous voir ici !!!

En attendant, nos conversations (apéros) skype comblent un peu la distance et nous permettent de partager de bons moments.

 

Gros bisous à vous tous et encore M E R C I

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Bienvenue à la rencontre de la Ramadou Family
  • : Installés au Nouveau-Brunswick, au Canada depuis l'été 2012, nous découvrons peu à peu notre nouveau pays
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives